Catégories
Soins et Podologie

Chirurgie pour Haglunds / Bursite rétrocalcanéenne

BUT DE L'ÉTUDE: Évaluer les résultats de l'approche de fracture du tendon longitudinal dorsal pour le traitement chirurgical de la déformation de Haglund et des conditions associées. MATÉRIEL: Le groupe comprenait des patients qui ont subi une intervention chirurgicale pour la déformation de Haglund et les conditions connexes entre janvier 2003 et juin 2007. Il y avait 15 patients, six femmes et neuf hommes, avec 17 talons traités (un homme et une femme ont subi une chirurgie bilatérale).

MÉTHODES: En utilisant l'approche de division des tendons, une proéminence du bord postéro-supérieur du calcanéum a été réséquée et les conditions associées ont été traitées. L'évaluation était basée sur une échelle de 1 à 5 degrés et incluait l'état clinique du patient avant et après la chirurgie (douleur, port de chaussures et tolérance à la charge) et la radiographie préopératoire (présence de la déformation de Haglund, ossification de l'Achille tendon et / ou tissus adjacents). L'étude était rétrospective.

Résultats: L'âge moyen des patients au moment de la chirurgie était de 44,5 ans (extrêmes: 16 à 60 ans). Le suivi minimum était de 6 mois (extrêmes: 6 à 65 mois). La radiographie et les résultats peropératoires ont montré une déformation de Haglund dans 13 cas, une bursite calcanéenne dans six, une masse ossifiée à l'insertion du tendon d'Achille dans six, une ossification intratendineuse dans deux et une dégénérescence partielle des tendons et une bursite sous-cutanée dans un cas chacune. Un soulagement postopératoire a été enregistré sur 16 talons traités. La condition d'un patient s'est détériorée, se manifestant par un gonflement du talon après l'exercice et une sensation de tension au site d'insertion du tendon d'Achille lors d'une dorsiflexion forcée de la cheville. Un score préopératoire moyen de 4,1 s'est amélioré à 2,1 postopératoire. Aucune complication grave ni globale ni sur le site de la chirurgie (rupture du tendon d'Achille, mauvaise cicatrisation) n'a été constatée. Trois talons conservaient une légère restriction de mouvement (jusqu'à 10 degrés). Un talon a montré une sensibilité altérée dans la région traitée.

DISCUSSION: L'approche de division des tendons offre une bonne vue et un accès facile aux structures à opérer. Le risque de résection incomplète de la saillie ou de laisser des arêtes vives en raison d'une vue insuffisante est faible. Comparée à d'autres méthodes, cette approche permet un traitement simultané d'autres affections qui peuvent être présentes au site d'insertion du tendon d'Achille. L'approche de division des tendons n'entraîne aucun changement structurel du tendon d'Achille.

CONCLUSIONS: L'approche de fractionnement du tendon longitudinal dorsal pour le traitement chirurgical de la déformation de Haglund est une alternative efficace, peu exigeante et sûre aux approches latérales ou médiales utilisées plus souvent. Il permet le traitement simultané de plusieurs conditions pathologiques au site d'insertion du tendon d'Achille, telles que la bursite sous-cutanée, la masse ossifiée à l'insertion du tendon, la dégénérescence tendineuse, l'ossification intratendineuse, la bursite calcanéenne et la déformation de Haglund.

Cliquez pour agrandir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *