Catégories
Soins et Podologie

Classification de la polydactylie du pied

Contexte: La polydactylie du côté médial du pied («polydactylie médiale» du pied) est une anomalie congénitale rare et diversifiée. Afin de planifier et d'évaluer le traitement chirurgical, la classification de la polydactylie médiale est utile. Le but de notre étude était de développer un système de classification fiable et valide pour la polydactylie médiale du pied plus utile que les systèmes précédents pour l'évaluation préopératoire et la planification chirurgicale.

Méthodes: Une revue de la littérature et l'expérience clinique d'un seul chirurgien expérimenté ont été utilisées pour déterminer les catégories de classification. Nous avons identifié tous les patients atteints de polydactylie médiale qui avaient des radiographies préopératoires et des photographies cliniques et qui ont été traités à notre hôpital entre 1993 et ​​2014. Tous les pieds affectés ont été évalués selon notre système de classification proposé, la classification des pieds de Rotterdam. La fiabilité intrarater et interjuge parmi 5 observateurs qui ont évalué 30 pieds a été évaluée à l'aide de la statistique Cohen kappa (κ).

Résultats: Nous avons développé un système de classification qui décrit le type de duplication, la syndactylie, la présence d'un rayon hypoplasique et la déviation de l'hallux. Soixante-treize pieds ont été classés selon le système. Sept types de duplication ont été distingués. La duplication métatarsienne complète était la plus fréquente (chez 29%). Douze pieds ont montré un large hallux sans expression externe de duplication. Une syndactylie entre les halluces médiales et latérales (en double) était présente dans 30 pieds; entre l'hallux latéral et le deuxième orteil, en 13 pieds; et entre les deux halluces dupliquées et l'hallux latéral et le deuxième orteil, à 21 pieds. Un rayon hypoplasique a été observé dans 75% des pieds. La concordance intraratérale pour la duplication, les rayons hypoplasiques, la syndactylie et la déviation étaient respectivement de κ = 0,79, 0,75, 0,59 et 0,78. La concordance inter-évaluateurs pour la duplication, les rayons hypoplasiques, la syndactylie et la déviation était respectivement de κ = 0,72, 0,54, 0,48 et 0,64.

Conclusions: Le système de classification proposé contient 4 catégories de caractéristiques anatomiques du pied. La classification de toutes les catégories montre une fiabilité moyenne à bonne. L'utilisation de la classification de Rotterdam dans l'évaluation de la polydactylie médiale améliore la description spécifique au type, ce qui peut, à l'avenir, améliorer l'évaluation du traitement chirurgical.

Pertinence clinique: Le système de classification du pied de Rotterdam est un système fiable et facile à utiliser qui, selon nous, améliorera la communication entre les cliniciens et les chercheurs et facilitera l'évaluation des résultats du traitement dans la polydactylie médiale du pied.

Cliquez pour agrandir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *