Catégories
Soins et Podologie

Économie de fonctionnement et performances de fonctionnement

On pense que les améliorations de l'économie courante (ER) conduisent à des améliorations
performances de fonctionnement (P). L'identification des facteurs modifiables qui affectent les ER
et par association, P a fait l'objet d'un important corpus de recherche
années. Les facteurs modifiables affectant les ER sont globalement classés comme biomécaniques,
anthropométrique, physiologique, extrinsèque et lié à la formation. Les interventions ont
utilisé pour modifier un ou plusieurs de ces facteurs en vue d’améliorer les ER. le
l'hypothèse sous-jacente est qu'une amélioration de l'ER entraînera également une amélioration
in P. BUT: Le but de cette étude était d'évaluer l'effet des interventions
d'une durée d'au moins 2 semaines sur RE et P et pour déterminer s'il y a
relation entre les changements de RE (ΔRE) et les changements de performances de fonctionnement
(ΔP). MÉTHODES: Une recherche dans la base de données a été effectuée dans Web of Science, Scopus
et SPORTDiscus. Conformément à une liste de contrôle PRISMA, 10 rapports d'études
12 comparaisons entre les interventions et les contrôles ont été incluses dans la revue.
RÉSULTATS: Il n'y avait pas de corrélation entre le pourcentage ΔRE et le pourcentage ΔP
(r = 0,46, p = 0,936, 12 comparaisons). Il y avait un faible risque de biais de déclaration dans
relation avec des ensembles de données incomplets. Il y avait un risque peu clair de biais de sélection associé
avec attribution aléatoire aux groupes d'intervention et de contrôle et rapport de base
différences de RE et de P entre les groupes d'intervention et de contrôle. Il y avait aussi
un risque peu clair de biais de performance lié au suivi de la non-intervention
formation, biais de détection associé à des différences dans la détermination de la performance
mesure des résultats et biais d'attrition associés à la déclaration d'abandon scolaire.
Les méta-analyses n'ont trouvé aucune différence statistiquement significative entre les interventions
et contrôle pour RE (SMD (IC à 95%) = -0,37 (-1,43, 0,69), 204 participants, p =
0,49) ou pour P (SMD (IC à 95%) = -0,65 (-26,02, 24,72, 204 participants, p = 0,99).
CONCLUSIONS: Méthodologies d'attribution des sujets à l'intervention et au contrôle
groupes et la notification des différences dans les caractéristiques de base des témoins et
les groupes d'intervention et les rapports d'abandon des participants étaient rarement appliqués
les études incluses. Études d'une plus grande puissance statistique, avec des mesures standardisées de
la performance et un meilleur contrôle de la formation sans intervention sont nécessaires.

Cliquez pour agrandir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *