Catégories
Soins et Podologie

Gestion de la douleur pour la chirurgie élective du pied et de la cheville

Introduction / but:
La gestion de la douleur postopératoire à la suite de chirurgies orthopédiques est difficile, et l'épidémie d'opioïdes a rendu indispensable une meilleure individualisation des prescriptions d'opioïdes par patient et par procédure. Des études antérieures ont examiné des modifications aux protocoles peropératoires pour réduire la douleur postopératoire et l'analgésie opioïde après une chirurgie de l'hallux valgus (HV), mais à notre connaissance, aucune étude précédente n'a comparé les types de procédures HV en termes de consommation de stupéfiants postopératoires. Le but de cette analyse en sous-groupe d'une étude prospective était de comparer la consommation de pilule opioïde postopératoire entre 4 procédures de correction HV courantes et d'identifier les facteurs liés aux patients associés aux niveaux de consommation.

Méthodes:
Les patients subissant des procédures ambulatoires de correction HV avec 5 chirurgiens du pied et de la cheville formés en bourse sur une période d'un an ont été inclus. Les patients étaient exclus s'ils avaient moins de 18 ans, s'ils avaient prescrit des analgésiques opioïdes chroniques avant la date de la chirurgie ou s'ils avaient subi des interventions concomitantes sans avant-pied. Le type d'opioïde prescrit et le nombre de pilules opioïdes distribuées ont été enregistrés. Lors de la première visite postopératoire, on a demandé au patient combien de pilules opioïdes prescrites avaient été consommées. Le nombre de pilules consommées a été confirmé par un membre de l'équipe de recherche. Les pilules d'opioïdes ont été standardisées en unités équivalentes de morphine (UME) et rétro-converties en un nombre équivalent de comprimés d'oxycodone à 5 mg. Une analyse de régression linéaire a été réalisée pour déterminer si l'une des 4 catégories de procédures, avec ou sans procédures concomitantes du moindre orteil, l'échelle visuelle analogique (EVA) préopératoire pour la douleur, ou les facteurs du patient (âge, sexe, IMC, tabagisme, comorbidités) étaient indépendamment associés avec consommation d'opioïdes postopératoire.

Résultats:
Cent trente-sept patients (86% de femmes) ont été inclus dans l'étude, avec un âge moyen de 53,1 ans et un IMC moyen de 26,7 kg / m2. 53% des patients ont reçu des blocs nerveux uniques et 34% des cathéters nerveux continus. Dans l'ensemble, les patients ont reçu une médiane de 50 comprimés et consommé une médiane de 27 comprimés. Trente-six patients (26%) ont subi des ostéotomies primitives du chevron, 78 (56%) des ostéotomies primaires proximales (Ludloff, foulard), 10 (7%) ont subi des interventions sur les tissus mous uniquement et / ou des ostéotomies de la phalange proximale (McBride modifié, Akin ) et 13 (9%) ont subi une première arthrodèse MTP. Il n'y avait pas de différence significative dans la consommation d'opioïdes entre les 4 procédures, y compris lorsqu'elles étaient subdivisées en celles avec et sans procédures de moindre orteil. Un score de douleur EVA préopératoire plus élevé (p = 0,028) et un âge plus jeune (p = 0,042) étaient associés à une consommation plus élevée de pilules opioïdes.

Conclusion:
Notre étude a démontré un manque de différence entre les procédures d'hallux valgus en termes de consommation d'opioïdes postopératoires, ce qui est important pour les chirurgiens à reconnaître lors de la prescription d'une chirurgie de l'avant-pied couramment réalisée. Les patients signalant des niveaux de douleur plus élevés avant la chirurgie étaient plus susceptibles de prendre des analgésiques postopératoires plus importants. De plus, conformément aux résultats antérieurs de la chirurgie du pied et de la cheville, le jeune âge du patient est associé à une consommation postopératoire plus élevée d'opioïdes. À la lumière de nos résultats, nous ne pouvons pas recommander la prescription différentielle d'opioïdes en fonction du type spécifique de procédure hallux valgus réalisée.

Cliquez pour agrandir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *