Catégories
Soins et Podologie

Greffe de graisse pour la fasciite plantaire

Les membres ne voient pas ces annonces. S'inscrire.

Un brevet vient d'être délivré pour cela (ci-joint):

Cette demande revendique le bénéfice de la demande de brevet provisoire américain n ° 62/550 966, déposée le 28 août 2017, qui est incorporée ici par référence.
L'aponévrose plantaire est une bande fibreuse qui prend naissance au niveau de l'os du talon et s'insère dans la tête des os métatarsiens au bas du pied. La fasciite plantaire aiguë se développe à la suite d'une traction excessive sur le ligament pendant la posture et la déambulation. Les symptômes classiques de la fasciite plantaire comprennent une douleur au talon lors de la première montée d'une position de repos. Dans la fasciite plantaire aiguë, la douleur s'améliorera lors de la déambulation à mesure que le fascia plantaire se réchauffe et devient plus flexible. Le talon peut aussi palpiter à la fin d'une journée.
En l'absence de résolution de la douleur aiguë de la fasciite plantaire, une fasciite plantaire chronique ou une fasciose peuvent se développer. En réponse à la présence à long terme d'un processus inflammatoire, le fascia plantaire peut s'épaissir et développer une fragmentation et une dégénérescence au niveau de son attache au talon. La fasciose plantaire peut se développer dès 6 à 10 mois après la présentation initiale de la fasciite plantaire. Nous avons utilisé l'échographie pour quantifier la taille du fascia plantaire. Une épaisseur inférieure à 0,4 cm est considérée comme une mesure normale du fascia plantaire. L'épaisseur supérieure à 0,4 cm est considérée comme pathologique et confirme la présence de fasciose plantaire / fasciite plantaire chronique. La fasciite plantaire est la cause la plus fréquente de douleur au talon et représente 116% à 15% de tous les problèmes de pieds nécessitant des soins médicaux. La plupart des cas de fasciite plantaire aiguë (90%) peuvent être traités de manière conservatrice avec des étirements, de la glace, des médicaments anti-inflammatoires et des attelles de nuit, entre autres thérapies. Cependant, pour 10% de la population atteinte de fasciite plantaire, elle peut devenir récurrente et les options thérapeutiques traditionnelles ne parviennent pas à soulager la douleur au talon. La fasciite plantaire chronique est également appelée fasciose plantaire. Les traitements actuels de la fasciite plantaire chronique comprennent la thérapie par ondes de choc extra-corporelles (échographie), les injections de plasma riche en plaquettes, la fasciotomie plantaire ouverte, la fasciotomie plantaire endoscopique et d'autres procédures invasives. La satisfaction avec ces techniques varie de 50 à 95%, mais les complications de la libération chirurgicale du fascia plantaire peuvent inclure une longue récupération, des lésions nerveuses et un engourdissement, une infection de la plaie, une thrombose veineuse profonde par immobilisation, un syndrome cuboïde calcanéen (douleur latérale du pied), un métatarse fractures de stress, formation de cicatrices et fasciite plantaire récurrente.
La greffe de graisse est une technologie en développement qui trouve son utilité dans le remplissage des tissus mous, avec plus de 70 000 procédures de ce type en 2015. Les spécialités de greffe de graisse comprennent: la chirurgie plastique; l'oreille, le nez, la gorge (ORL) et la chirurgie plastique faciale; ophtalmologie ou chirurgie oculoplastique; dermatologie et dermatologie cosmétique; Chirurgie buccale et maxillo-faciale; et médecine esthétique. Dans la greffe de graisse, la graisse autologue est obtenue, par exemple, par des techniques de liposuccion. La graisse, obtenue par liposuccion ou autrement, est ensuite séparée en huile, graisse et fractions aqueuses, la fraction grasse étant utilisée à des fins thérapeutiques. Dans un exemple, des passoires sont utilisées pour séparer les fractions grasses. Dans un autre, la graisse est roulée dans de la gaze, par exemple du TELFA®. Dans d'autres exemples, la graisse est fractionnée par centrifugation. Ces procédés de fractionnement actuels sont coûteux, à forte intensité de main-d'œuvre et / ou exposent les graisses à l'environnement, augmentant ainsi le risque d'infection. LIPIVAGE® est une unité de filtration sous vide qui est une amélioration par rapport aux systèmes en plein air, mais nécessite un système de vide et un transfert ultérieur vers un système de distribution. Il existe un besoin de dispositifs et de techniques de récolte rapides, faciles à utiliser et peu coûteux et qui minimisent l'exposition environnementale et l'exposition à plusieurs dispositifs où chaque étape ajoute des dépenses, des coûts de main-d'œuvre et des risques de contamination.
RÉSUMÉ

Selon un aspect de l'invention, un dispositif de greffe de graisse est proposé. Le dispositif comprend:

    • un corps interne rotatif ayant une lumière, un axe de rotation, une première extrémité comprenant une sortie centrale de la lumière, une paroi poreuse configurée pour retenir les tissus ou cellules adipeuses à l'intérieur de la lumière et faire passer des liquides à travers la paroi, et une seconde extrémité opposée à la première extrémité, ayant une ouverture;
    • un corps externe entourant et retenant en rotation le corps interne, le corps externe ayant une première extrémité comprenant un adaptateur de canule, tel qu'un adaptateur Luer, aligné avec et entourant éventuellement au moins une partie de la sortie centrale du corps interne, et un second extrémité opposée à la première extrémité, ayant une ouverture;
    • un piston disposé de manière coulissante à l'intérieur du corps interne et ayant un joint périphérique engageant une surface intérieure de la paroi poreuse du corps interne;
    • un corps de piston interne fixé au piston et définissant une cavité centrale;
    • un corps de piston externe retenant en rotation le corps de piston interne et disposé à la seconde extrémité du corps externe; et
    • un ensemble d'entraînement fixé au corps de piston interne et comprenant à l'intérieur du corps de piston interne, soit:
      • un plongeur cylindrique ayant des filetages en spirale, un cliquet configuré pour engager les filetages en spirale du plongeur et un élément de retenue fixé au corps de plongeur interne configuré pour engager le rochet, ou
      • des fils en spirale sur une surface intérieure du corps de piston interne, un piston et un cliquet fixé au piston de manière à tourner dans une seule direction, le cliquet engageant les fils en spirale sur la surface intérieure du corps de piston interne,
    • dans lequel le piston s'engage dans le corps interne, de sorte que lorsque le corps de piston interne et le piston tournent, le corps interne tourne.

Selon un autre aspect de l'invention, un dispositif de guidage adapté à un pied humain, destiné à être utilisé pour identifier un ou plusieurs points de repère du fascia plantaire, est fourni, comprenant:

    • un élément de support, comprenant,
      • une première partie incurvée adaptée ou configurée pour recevoir une surface postérieure d'un talon, par exemple avec une surface principale à l'intérieur de la courbe, et ayant une extrémité latérale et une extrémité médiale;
      • une deuxième partie reliée à et s'étendant dans une direction antérieure à partir de l'extrémité médiane de la première partie, ayant éventuellement une surface principale tournée latéralement ou adaptée à ou configurée sur un côté médial d'un pied s'étendant du talon à la voûte plantaire;
      • une troisième partie reliée à et s'étendant à partir d'une extrémité antérieure de la seconde partie, adaptée à ou configurée à la voûte plantaire, par ex. comprenant une torsion dans laquelle la surface principale de l'élément de support tourne d'une orientation dans une direction latérale vers un côté du pied à une orientation dans une direction supérieure vers la surface plantaire du pied; et
      • une quatrième portion reliée à une extrémité de la troisième portion opposée à la deuxième portion et s'étendant vers les orteils d'un pied, dans une direction antérieure à la troisième portion et ayant éventuellement une première surface principale adaptée ou configurée pour faire face à une surface plantaire d'un pied , par exemple face à un supérieur;
    • un guide de talon adapté à ou configuré pour traverser une surface plantaire d'un talon, par exemple, s'étendant latéralement à partir d'un côté inférieur de la première ou de la seconde partie de l'élément de support, et facultativement dans lequel le guide de talon est arqué avec un côté concave antérieur;
    • une bande d'élément de guidage ayant une première extrémité attachée au guide de talon et une seconde extrémité fixée à la quatrième partie de l'élément de support et définissant une ouverture de guidage adaptée ou configurée pour se centrer sur un point de repère du fascia plantaire lorsque l'élément de guidage est aligné sur le fascia planteur, éventuellement, avec la bande de l'élément de guidage passant sur la tête métatarsienne distale et l'os du calcanéum, où le point de repère est un site d'injection sur le fascia plantaire, par exemple, un site d'injection pour un corticostéroïde, PRP (plasma riche en plaquettes) ), SVF (fraction vasculaire stromale), ou cellules adipeuses ou tissus.

Dans encore un autre aspect de l'invention, un procédé de séparation des cellules graisseuses vivantes et des tissus des liquides est proposé, comprenant:

    • aspirer des cellules graisseuses vivantes ou des tissus adipeux dans le corps interne du dispositif décrit ci-dessus, ou un dispositif de seringue selon tout aspect décrit ici, en éloignant axialement le piston de la première extrémité du corps externe;
    • faire tourner le corps interne du dispositif en déplaçant le piston cylindrique dans une direction axiale par rapport au rochet, faisant ainsi tourner le rochet; et
    • éjecter les cellules graisseuses ou les tissus du corps interne en déplaçant le piston axialement vers la première extrémité du corps externe.

Selon un autre aspect de l'invention, un procédé de greffage de cellules graisseuses vivantes et de tissus chez un patient est proposé, comprenant:

    • aspirer des cellules graisseuses vivantes ou des tissus adipeux à travers une canule et dans le corps interne du dispositif décrit ci-dessus, ou un dispositif de seringue selon n'importe quel aspect décrit ici, en éloignant axialement le piston de la première extrémité du corps externe;
    • faire tourner le corps interne du dispositif en déplaçant le piston cylindrique dans une direction axiale par rapport au rochet, faisant ainsi tourner le rochet; et
    • injecter les cellules graisseuses ou les tissus du corps interne en déplaçant le piston axialement vers la première extrémité du corps externe.

Selon un autre aspect de l'invention, un procédé de traitement de la fasciite plantaire chez un patient, comprenant l'injection de cellules graisseuses dans le fascia plantaire du patient en une quantité efficace pour traiter la fasciite plantaire chez un patient. Le procédé utilise facultativement le dispositif décrit ci-dessus, ou un dispositif de seringue selon tout aspect décrit ici, et / ou le dispositif de guidage adapté à un pied humain, à utiliser pour identifier un ou plusieurs points de repère du fascia plantaire, selon tout aspect décrit ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *