Catégories
Soins et Podologie

Problèmes de pied et de cheville par le Dr Richard Blake: blessure aux sésamoïdes: conseils par courrier électronique

Bonjour Dr Blake,

J'espère que cet e-mail vous trouvera et vous trouvera bien. Votre blog et vos vidéos sur les blessures au pied et à la cheville ont été une excellente ressource pour moi car j'ai eu affaire à un fracture / blessure sésamoïde depuis fin février / début mars.

Essentiellement, je ne sais pas comment j'ai fracturé mon sésamoïde, mais je n'avais pas de super podiatre au début de la blessure, ce qui, couplé à la quarantaine (je suis à New York), signifie essentiellement que j'ai perdu 3 mois d'un traitement approprié tout de suite. J'ai eu des radiographies et une IRM avec ce médecin, mais tout a été pris à la légère. On m'a dit qu'il était peut-être fracturé, puis juste un itis, sans plan clair sur la façon de le guérir. J'ai dû attendre jusqu'à juin pour obtenir une IRM (maintenant je sais que j'aurais dû en avoir une dès le début.) Tout a été beaucoup minimisé et j'ai même dû demander une botte mais sans aucune instruction sur la durée de port, quand porter, inclure le rembourrage du danseur, etc. Je suis resté dans la botte pendant les mois de mars / avril mais sans rembourrage de danseurs et seulement à l'extérieur. À l'intérieur, j'utilisais des chaussons mais j'étais parfois pieds nus. Puis en mai / juin (quelle heure est-il plus!?) Je suis allé voir un chirurgien orthopédiste qui m'a vu pendant 15 minutes et m'a dit de me procurer des semelles personnalisées, que j'ai achetées et que j'ai maintenant pour les baskets. Je savais toujours que quelque chose n'allait pas parce que j'avais encore mal à marcher dans les baskets et que je ne me sentais pas à l'aise de mettre tout le poids à travers la plante du pied et que ça ne s'améliorait tout simplement pas. Avance rapide jusqu'en juillet, après avoir reçu plus de radiographies et un scanner avec un podiatre différent, il a confirmé un diagnostic de fracture, m'a remis dans la botte et maintenant j'utilise un stimulateur osseux. Je suis dans le coffre depuis le 29 juillet et j'utilise le stimulateur osseux depuis le 17 août. Parfois, je l'utilise deux fois par jour. J'ai joint mes scans IRM et CT ci-dessous (si vous préférez accéder au portail pour voir toutes les images, je peux certainement vous le fournir).

Commentaire du Dr Blake: Désolé pour le retard, mais cela ne semblait pas que vous ayez aggravé les choses, et cela semble être une bonne progression maintenant!

Comme je l'ai lu de tant de personnes qui ont cette blessure particulière, c'est incroyablement frustrant, avec peu de compréhension de celle-ci et très sujette à des revers. En ce moment, je me demande ce que je peux faire d'autre que les bains de contraste, le ruban adhésif, etc. Je suis allé à PT mais je n'y suis pas allé autant depuis que je suis de retour dans le coffre et j'essaie de ne pas voyager plus en ville. De plus, je fais beaucoup de renforcement des jambes à la maison. Dois-je m'abstenir de marcher le moins possible et faire comme si cette fracture s'était produite hier et non en mars?

Commentaire du Dr Blake: Créez le niveau 0-2, marcher dans le cadre est en fait meilleur pour la force musculaire, la déminéralisation des os, la santé mentale !! Il n'y a aucune garantie de guérison complète pour de nombreuses raisons, mais 3 mois consécutifs d'immobilisation dans la botte de marche, puis 3 mois supplémentaires de maintien de la douleur entre 0 et 2 pendant le sevrage semblent vitaux pour beaucoup de ces blessures. Malheureusement, l'essai initial de démarrage ne compte pas.

Je veux vraiment que ça guérisse, mais je sens que ça va prendre encore 3 mois, au moins. C'est tellement sensible et une toute petite chose semble provoquer une poussée. Mes jambes / pieds et mon pied gauche se sentent juste mal / mal d'être dans la botte et même sur le pied gauche pendant si longtemps, sur et en dehors cette année, et j'ai honnêtement peur de ne pas me souvenir comment être dans les baskets ou comment revenir éventuellement à les porter.

Commentaire du Dr Blake: Ce n'est pas un jeu d'attente car il y a beaucoup de choses à faire maintenant pour se préparer au sevrage de la période de démarrage. Vous devez vous assurer que vos orthèses et le rembourrage du danseur ne pèsent pas sur la zone (donc certaines visites avec de bonnes chaussures au cabinet du podiatre pour vous assurer que tout va bien est importante). Vous voulez avoir un ruban spica perfectionné et des chaussures de ville rigides pour les vacances afin de pouvoir les placer dans le rembourrage en gel Dr. Jill's comme protection. Le PT est moins important maintenant puisque vous êtes de retour dans la phase d'immobilisation, mais sans irriter le sésamoïde, vous devez rester fort, flexible et avec des poussées peu fréquentes (mais elles se produiront même dans les meilleures situations).

Je fais du vélo parfois (descendez les escaliers dans le coffre, passez aux baskets avec semelle intérieure, etc. – c'est un processus!) Mais parfois même si mes pas ajoutent jusqu'à 1 mile chaque jour, cela semble aggraver mon pied. C'est très frustrant 🙂 Je veux vraiment que cela guérisse complètement car cela fait maintenant plusieurs mois. Si vous avez des informations supplémentaires sur mon cas particulier, je vous en serais très reconnaissant!

Commentaire du Dr Blake: Les 4 zones communes que vous devez traiter sont: la protection (juste discuté avec les bottes, les orthèses avec rembourrage de danseur, le rembourrage de danseur seul, les cales moites, les bandes spica, les chaussures rigides ou les chaussures à bascule comme la robe Allegria ou le type Hoka One One), inflammation (bain de glace et de contraste très important, les AINS et les injections de cortisone peuvent ralentir la cicatrisation osseuse, et PT si nécessaire), sensibilité nerveuse (massage sans douleur 3 fois par jour, amplitude de mouvement douce du gros orteil avec votre force musculaire médicaments de stabilisation orale des nerfs) et la santé des os (habitudes alimentaires, faible teneur en vitamine D, tabagisme, etc.).

Merci beaucoup.

Mon meilleur,

Commentaire du Dr Blake: Alors, maintenant aux images que vous avez si gentiment envoyées. Une question que j'ai eue était-il une chute ou un accident avant que vos symptômes ne se développent puisqu'ils ont un diagnostic d'entorse du ligament chronique sésamoïde médial? En outre, toute blessure sésamoïde qui est définitivement bipartite, nous devons savoir si vous avez également une blessure possible aux orteils du gazon. C'est là que le ligament est foulé et que l'articulation peut se relâcher et nécessiter une intervention chirurgicale. Je suppose que puisque vous n'avez rien mentionné, les médecins l'ont exclu, mais demandez-leur à ce sujet et aussi s'ils ont fait des tests bilatéraux de Lachman pour la stabilité articulaire. L'entorse peut également causer un excès de tissu cicatriciel qui gêne.

AVN possible en bi-partite défini. Vous pouvez fracturer la jonction entre les 2 pièces et le traitement peut être le même.

Ici, moins d'AVN à la moelle osseuse. Les pièces bipartites sont de tailles différentes

Ici T2 MRI ne montre clairement aucun AVN !!

L'orteil de gazon peut être soulevé en cas d'entorse du ligament

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *