Catégories
Soins et Podologie

Réduction sésamoïde et récidive du VHA

Contexte: On ne sait pas si la réduction incomplète postopératoire des sésamoïdes est un facteur de risque de récidive de l'hallux valgus. Le but de la présente étude était de clarifier la relation entre la position sésamoïde relative postopératoire et la récurrence de l'hallux valgus.
Méthodes: Des radiographies dorsoplantaires portant soixante pieds normaux (groupe témoin) et soixante-cinq pieds avec hallux valgus (groupe hallux valgus) dans une étude portant sur des femmes adultes ont été examinées. Les pieds du groupe hallux valgus ont été traités par une ostéotomie métatarsienne proximale et les radiographies ont été évaluées en préopératoire, à l'intervalle de suivi précoce (à une moyenne de 3,1 mois), et à l'intervalle de suivi le plus récent (à un moyenne de quarante-cinq mois). La position du sésamoïde médial a été classée avec un système de classement allant de I à VII comme décrit par Hardy et Clapham. Dans les pieds avec hallux valgus, nous avons défini un grade IV ou moins comme la position normale du sésamoïde médial (le groupe de position normale) et un grade V ou supérieur comme le déplacement latéral du sésamoïde (le groupe de déplacement).

Résultats: Cinquante pieds (83%) dans le groupe témoin ont été classés en grade IV ou moins et dix en grade V. Tous les pieds du groupe hallux valgus ont été classés en grade V ou supérieur en préopératoire, quarante-huit pieds (74%) ont été classés en grade IV ou moins lors de l'évaluation de suivi précoce, et quarante-deux pieds (65%) ont été classés en grade IV ou moins lors de l'évaluation de suivi la plus récente. L'angle moyen d'hallux valgus dans le groupe des hallux valgus était de 38,3 ° (plage, 25 ° à 60 °) en préopératoire, 11,9 ° (plage, 4 ° à 28 °) au moment du suivi précoce et 13,9 ° (plage , 0 ° à 33 °) lors du dernier suivi. Il n'y avait pas de différence significative dans l'angle moyen d'hallux valgus entre les évaluations de suivi précoce et la plus récente des pieds qui étaient considérés comme étant dans le groupe en position normale au moment du suivi précoce (p = 0,084). Dans les pieds qui étaient considérés comme faisant partie du groupe de déplacement au moment du suivi précoce, l'angle moyen d'hallux valgus au moment du suivi le plus récent était significativement plus élevé que celui au moment du suivi précoce. (19,5 ° ± 8,4 ° contre 15,0 ° ± 5,8 °) (p = 0,0082). Les pieds qui se trouvaient dans le groupe de déplacement au moment du suivi précoce avaient un plus grand risque de récidive de l'hallux valgus à ce moment que ceux du groupe en position normale (rapport de cotes, 10,0; intervalle de confiance à 95% , 2,75 à 36,33).

Conclusions: Une réduction incomplète postopératoire des sésamoïdes peut être un facteur de risque de récidive d'hallux valgus. L'identification d'une réduction incomplète des sésamoïdes en peropératoire peut permettre la modification des procédures chirurgicales et l'amélioration des résultats chirurgicaux.

Cliquez pour agrandir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *