Catégories
Soins et Podologie

Résultats de l'ostéotomie du foulard | Podologie Arena

BUT DE L'ETUDE Le résultat du traitement chirurgical de l'hallux valgus est parfois insatisfaisant tant pour le patient que pour le chirurgien. La position en valgus du gros orteil dans l'articulation métatarsophalangienne est associée à une déviation par rapport au varus du premier métatarsien, résultant en l'espace entre le premier et le deuxième métatarsien appelé angle intermétatarsien (IMT). Chez la plupart des patients, l'angle est compris entre 10 et 20 degrés. Ces patients ont été indiqués pour une ostéotomie par foulard car cette méthode a été rapportée pour obtenir de bons résultats. Les résultats sont comparés aux données de la littérature pertinente sur l'ostéotomie du pied.

MATERIEL Notre groupe comprenait 62 ostéotomies par foulard réalisées sur 49 patients suivis en moyenne pendant 18 mois (extrêmes 6 à 36 mois). Trois patients ont subi une chirurgie des deux pieds en une seule étape, cinq ont eu une chirurgie bilatérale en deux étapes. L'angle IMT préopératoire moyen était de 16 degrés (intervalle de 9 à 21 degrés) et l'angle moyen de l'hallux valgus était de 37 degrés.

MÉTHODES Les patients ont été indiqués pour une intervention chirurgicale sur la base de plaintes subjectives et de radiographies de mise en charge. L'ostéotomie du foulard a été réalisée par la technique de Barouk. À partir d'une incision de signe dans le premier espace intermétatarsien, la capsule articulaire latérale a été libérée, le tendon adducteur a été disséqué et les os sésamoïdes ont été réduits. Le premier métatarsien a été exposé à partir d'une incision le long de son axe médial, l'oignon a été excisé et une ostéotomie Z du métatarsien a été réalisée. Le fragment distal a été déplacé latéralement, fixé avec deux vis Poldi de 3,5 mm et la capsule a été fermée sous tension avec une suture transossée. Si nécessaire, une procédure supplémentaire sur les phalanges du gros orteil ou une ostéotomie des autres métatarsiens sont effectuées.Dès le deuxième jour postopératoire, les patients ont été autorisés à marcher sur le talon, après le retrait des sutures, ils ont marché avec une sandale spéciale et, à partir de la troisième semaine, la mise en charge complète était autorisée. La durée moyenne d'hospitalisation a duré 4 jours. L'évaluation des résultats postopératoires était basée sur les radiographies, les sentiments subjectifs des patients et l'évaluation clinique de l'amplitude des mouvements du gros orteil.

RÉSULTATS Sur 62 opérations réalisées sur 49 patients (âge moyen, 41,5 ans), 23 ont été réalisées à droite et 23 au pied gauche; une chirurgie bilatérale a été réalisée chez trois patients en un temps et chez cinq patients en deux temps. Simultanément, l'ostéotomie de Weil a été réalisée sur six pieds, l'ostéotomie Akin des phalanges du gros orteil sur cinq pieds, la chirurgie Braggard du deuxième orteil sur trois pieds et l'ostéotomie de l'écharpe du cinquième métatarsien sur trois pieds. Tous les pieds étaient indiqués pour une ostéotomie avec écharpe en raison de la douleur et, dans 56 pieds, des raisons esthétiques étaient également impliquées. Les évaluations postopératoires subjectives des patients étaient les suivantes: satisfaction du résultat à 58 pieds, douleur associée à des chaussures serrées à deux pieds, douleur en marchant à six pieds et insatisfaction à l'égard de la forme du gros orteil chez un patient. Un angle de 16 degrés et un angle hallux valgus de 37 degrés sur les radiographies préopératoires ont montré des améliorations à 9 degrés et 18 degrés, respectivement, sur la radiographie postopératoire. Les os sésamoïdes étaient réduits dans tous les cas. Après la chirurgie, l'amplitude moyenne des mouvements était restreinte comme suit: flexion plantaire de 7 degrés (à 23 degrés) et flexion dorsale de 6 degrés (à 54 degrés). Les complications comprenaient une fracture de la tête nécessitant une ostéosynthèse, un échec de fixation avec ostéotomie en valgus répétée, trois cas de correction insuffisante d'une position en valgus qui ont dû être traités par une ostéotomie supplémentaire des phalanges du premier orteil.

DISCUSSION Parmi les autres types d'ostéotomie (Funk, Dega, ostéotomie de pointe), des résultats similaires à l'ostéotomie par foulard n'ont été obtenus que par la procédure d'Austin. Cependant, dans ce cas, le déplacement du fragment distal est limité et les résultats montrent que la méthode Austin devrait être préférée dans les déformations avec un angle IMT d'environ 10 degrés. L'ostéotomie scarf permet en outre une mise en charge précoce, ne produit pas de raccourcissement du premier métatarsien mais permet son allongement et son élévation par ostéotomie oblique, si nécessaire. Il peut également être utilisé pour le cinquième métatarsien. Les inconvénients comprennent une technique chirurgicale plus compliquée et un risque plus élevé de complications; le déplacement du fragment distal est également limité et, pour cette raison, l'ostéotomie par scarf n'est pas efficace dans les déformations avec un angle IMT supérieur à 20 degrés.

CONCLUSIONS L'ostéotomie de l'écharpe est une procédure efficace pour une déformation modérée du valgus du gros orteil avec un angle IMT entre 10 et 20 degrés. Il permet une mise en charge précoce de l'extrémité traitée. Cela nécessite une planification préopératoire exacte et un strict respect de la technique opératoire.

Cliquez pour agrandir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *