Catégories
Soins et Podologie

Tendinopathie tibiale postérieure et ostéopénie comme symptômes primaires de la maladie cœliaque: un rapport de cas

Ce rapport de cas décrit la tendinopathie du tendon tibial postérieur (PTT), la déformation valgique avec ténosynovite et l'ostéopénie de la malléole médiale comme les principaux symptômes d'un jeune patient atteint de maladie cœliaque (MC) sans symptômes gastro-intestinaux. La MC est une maladie auto-immune qui est un trouble inflammatoire chronique de l'intestin grêle déclenché par l'ingestion de gluten chez des personnes ayant un bagage génétique particulier. Sans symptômes gastro-intestinaux typiques, les patients atteints de MC sont souvent mal diagnostiqués ou non diagnostiqués. Le patient a été diagnostiqué avec CD par biopsie duodénale. Il a subi une intervention chirurgicale, y compris une ostéotomie calcanéenne par déplacement médial, une ténosynovectomie du PTT et un fléchisseur digitorum long (FDL), un transfert FDL vers le naviculaire pour une déformation du planplanégus et un forage de la malléole médiale pour une réaction de stress. Le mécanisme de la déchirure du PTT et de la déformation du valgus du talon associée était supposé être lié au fait que son alignement du talon du côté affecté est passé progressivement de normal à valgus et pes planus en raison de la CD et de la contrainte mécanique, car son alignement du talon côté normal était neutre avant la chirurgie et au suivi final. Sa cheville opérée était indolore, avec une amplitude de mouvement complète, 1,5 ans après la chirurgie. Le patient a pu recommencer à courir et faire de l'exercice progressivement. Les spécialistes des pieds et des chevilles devraient envisager la possibilité de MC chez les patients présentant une déchirure PTT sans blessure ni traumatisme et sans ostéopénie sans raison évidente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *