Catégories
Soins et Podologie

Une journée typique de fabrication d'orthèses

Comme beaucoup d'entre vous le savent, je fabrique mes propres orthèses. De temps en temps, comme aujourd'hui, j'ai pris du retard et je dois terminer environ 5-6 paires à la fois. En règle générale, mon objectif est d'un par jour, et je peux le faire pendant une journée où je vois des patients. Mais, aujourd'hui, c'est dimanche, après ma glorieuse semaine de congé de Noël, alors me voilà.

Mon frère Robert Blake, ou tout simplement l'oncle Bob pour mes enfants et petits-enfants, travaille vendredi et samedi pour moi, complétant 70% du processus orthopédique. Je dois préparer la charge de travail les jeudis et vendredis soirs, je passe également en revue personnellement le plâtre positif qu'il a préparé et j'apporte les modifications nécessaires, donc je suis toujours satisfait de la correction pour le patient avant d'appuyer sur le plastique.

Appareil orthopédique n ° 1

Ceci est votre orthèse vestimentaire typique. Il n'y a pas d'affichage arrière et il est plus étroit qu'une paire athlétique. Lorsque vous rétrécissez une orthèse, étant donné que le bord latéral ou extérieur du pied doit correspondre parfaitement à la stabilité cuboïde, vous rétrécissez toujours du côté médial.

Ici, j'ai ajouté un Poron de 1/8 de pouce au sommet de cet appareil orthopédique. Poron est l'un des meilleurs matériaux absorbant les chocs (ce qui sera utile pour ce patient souffrant d'arthrite de la hanche). Cependant, Poron est fragile et doit être recouvert de quelque chose, j'utilise donc un morceau de cuir fin et doux.

Orthèses # 2 à # 6 Les Hannafords

La mouture initiale fait une coupe de talon

Aujourd'hui, je vais fabriquer 5 paires de Hannaford. Deux d'entre eux pour un patient atteint de métatarsalgie chronique et la nature pleine longueur de l'appareil est merveilleuse et douce. La mousse à mémoire de forme crée progressivement une impression parfaite du pied.

En règle générale, je fais mes Hannaford de 2 pouces de plus que le pied, puis je les coupe à l'insert de chaussure au moment de la distribution de l'orthèse.

Une fois la hauteur du talon établie, la largeur est prise en supprimant tout sauf 2 mm d'épaisseur dans la zone du talon uniquement

2 paires de Hannaford montrées ici avec les cuvettes de talon faites et l'épaisseur de la cuvette de talon d'environ 2 mm tout autour de la médiale à la latérale

Après avoir meulé la coque du talon, les bordures médiale et latérale doivent être redressées pour qu'elle rentre dans une chaussure. Tout l'excédent du talon aux orteils doit être enlevé médial et latéral.

Vue de dessous de tout l'excédent latéral parti

Vue de dessus de tout l'excédent latéral retiré

Et maintenant pour la mouture du bas. Le fond est rectifié à plat et parallèle à la surface avant. Les inclinaisons varus ou valgus nécessaires à la biomécanique d’un patient sont appliquées ultérieurement. Le Hannaford, qui peut être fabriqué à partir de n'importe quel moule représentatif en qui vous avez confiance, n'équilibre pas les déformations de l'avant-pied et de l'arrière-pied (comme le peuvent les orthèses à base de plastique).

La mouture inférieure commence à la jonction entre la couche de plastazote blanche plus ferme et plus durable et la couche de plastazote orange plus douce (contre la peau). Il est important que cette transition soit douce et que la couche blanche tout le chemin du retour au talon soit parallèle à l'orange.

La mouture à base plate montre un point de contact exposé de matériau orange au talon. Lorsque la presse initiale est faite, 1/2 pouce de plastazote orange pleine longueur est collé sur un plastazote blanc plus ferme de 1/2 pouce de longueur de sulcus, chauffé seulement pendant environ une minute dans un four à 450 degrés avant d'être pressé sous vide. Plus vous chauffez longtemps, plus le plastazote se comprime dans la presse à vide, devenant ainsi plus mince.

Ici, j'essaie de montrer une base plate du talon aux orteils après ma mouture.

Voici juste un rappel que je fais chaque étape à 5 paires de Hannaford en même temps.

Le contour est le matériau sur le bas de l'orthèse qui n'a pas été rectifié à plat. La partie autour du talon est retirée en se fondant dans la coque du talon. La partie de la voûte est lisse pour former une arche distincte.

Ici, la zone du talon comporte maintenant 2 parties distinctes: la surface inférieure plate et les parois de la coque du talon.

Maintenant, l'avant (pointe de la zone des orteils) est effilé vers le bas, par rapport à un Hannaford non effilé qui encombrerait trop les orteils

L'avant est lissé à plat et la transition de l'avant à la zone de la voûte est lissée

Ici, vous pouvez comparer le dessus lissé (nécessite probablement un peu plus de travail) avec celui qui n'a pas été touché du tout sur la surface supérieure.

Transition lissée dans l'arche

Transition non lissée

Arc médial lissé

Arc médial avant lissage

Exemple d'arc latéral avant lissage

Arc latéral avec un peu de lissage

Il est important de noter que les orthèses en mousse à mémoire comme les Hannafords tirent leur stabilité des parois des chaussures dans lesquelles elles sont placées dans une large mesure. Je ne touche jamais la surface supérieure d'un Hannaford fini, si ce n'est obligé d'utiliser occasionnellement un tampon métatarsien, car je veux que la couche supérieure s'adapte parfaitement au patient après environ 30 heures. La couche inférieure peut cependant être modifiée autant que vous le souhaitez.

Et oui, j'ai fini 5 aujourd'hui !! Il s'agit d'un joli couvercle supérieur néolon de 1/16 de pouce. Lorsque l'orthèse se compresse, je remplace celle-ci lors de la visite de suivi du mois par 1/8 de pouce Spenco.

Certains de mes patients m'ont donné l'insert de chaussure pour que je puisse affiner la taille avant leur arrivée. Plus intelligent que moi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *